• #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
print

Peaux agées

 

Le vieillissement de la peau est caractérisé par différents changements phénotypiques ou extérieurs.
Ainsi la peau retient moins facilement l’humidité et son élasticité diminue. La peau devient sèche, détendue, irrégulière et bosselé, elle ressemble donc à une peau d’orange.
D’autres changements causent beaucoup de rides et l’hyperpigmentation de la peau. Les maladies dermatologiques spécifiques qui sont observés chez les personnes âgées sont :
• Kératose séborrhéique
• Des carcinomes basaux et squameux
• Le purpura sénile
• L’hémangiome sénile et capillaire


Chacun de ces changements phénotypiques est le résultat d’un changement dans le génome. D’une part le processus de vieillissement représente un phénomène épigénétique fondamental. Le mécanisme épigénétique régule l’interprétation de l’information génétique et ainsi plusieurs phénotypes peuvent naître d’un seul génotype. D’autre part un shift de l’hyperméthylation de l’ADN est réalisé immédiatement qui résulte du vieillissement de la peau.


Sources:
• Grönniger E. e.a., Aging and chronic sun exposure cause distinct epigenetic changes in human skin. Geraadpleegd op 9 augustus 2010 via Pubmed.
• S.n., Aging and sun damaged skin. Geraadpleegd op 9 augustus 2010. http://www.skinbiology.com/skinhealth&aging.html#2.3 Aging and sun damaged skin
• Hall J. C., Sauer’s manual of skin diseases, ninth edition, uitgeverij Lippincott Williams and Wilkins